FESTIV'ART PHOTO

le festival des auteurs photographes et des oeuvres photographiques

Michel STURZEL (Dampierre-sur-le-Doubs)

Comment as-tu commencé la photographie, et pourquoi la continues-tu ?

Dans les années 1970 j’ai commencé à pratiquer la photographie argentique, en 1993 je suis passé au numérique. La photographie me permet de réaliser des découvertes merveilleuses de la nature. Mais au-delà du regard et de la mémoire, de faire des rencontres humaines très enrichissantes. Depuis ma retraite c’est mon passe-temps principal.

Couleur, noir et blanc, argentique, numérique ? Pourquoi ces choix ?

Je n’ai pas de domaine particulier, mais je suis sensible aux photographies de nuit pour les couleurs que l’on y découvre. Je réalise des traitements noirs et blancs pour les prises de vues d’architectures et de friches industrielles. Je pense que ces traitements sont appropriés à ces styles de photographies, pour mettre en valeur les détails et les ambiances.

Est-ce que c’est ce qu’on va retrouver dans ton exposition ?

Mon travail de reportage photo m’amène à développer les plans de combinaisons et de masse dans l’espace. Ma série de photos reflète les angles, les lignes, les diagonales, les courbes, les contres plongées, le tout sur une architecture moderne.

Y a-t-il un style photographique qui t’attire et auquel tu n’as pas encore touché ?

J’aime barouder dans la nature, me promener dans les villes et rechercher des sujets à photographier mais également réaliser des reportages sur les évènements d’actualité. J’aimerais surtout faire de la photographie aérienne qui donne une autre perspective de l’espace.

Pour certains la chanson française, c’est Brassens, Brel… Et ton style photo de prédilection, pour toi c’est QUI ?

Je ne cherche pas à m’imprégner des travaux des photographes de renom. Dans ma pratique photographique, je joue avec la profondeur de champ et à partir de là je compose mon image telle que je la ressens et rien de plus.
Parmi les photographes connus j’apprécie le travail de Sébastiao SALGADO, pour son travail en noir et blanc et aussi les photographes animaliers que sont Tony CROCETTA et Vincent MUNIER.

Le site Internet de Michel STURZEL

interview_MS

architecturedampierre sur le doubsMichel Sturzel

Raphael ZERR • 4 mai 2016


Previous Post

Next Post

Laisser un commentaire

Your email address will not be published / Required fields are marked *